Guide Des Vins De Bourgogne

Edition du 03/03/2015
 

L’INCONTOURNABLE DOMAINE GÉRARD TREMBLAY

Exemplaire

Gérard TREMBLAY

Au cœur du vignoble des meilleurs crus de Chablis, Gérard Tremblay s’attache depuis longtemps à tirer la quintessence de son terroir en élevant de grands vins racés et parfumés, complexes, très marqués par leurs terroirs propres. De l’art de parvenir au sommet, en famille.


Gérard Tremblay est un remarquable propriétaire qui exploite un domaine de 35 hectares avec son épouse Hélène et son fils Vincent. Leur très beau vignoble s’étale sur une dizaine d’hectares en Premiers Crus, les uns plus renommés que les autres : Montmains, Côtes-de-Léchet, Côte-de-Troesme, Fourchaumes auxquels s’ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et le fantastique Grand Cru Vaudésir, l’un des plus grands vins de Chablis. Très attaché à la qualité, très méticuleux, Gérard Tremblay, de caractère tenace et volontaire vinifie avec passion. Son chai est équipé de toutes les techniques modernes mais il reste maître de sa vinification, les outils ne sont là que pour l’aider, au service de son savoir-faire traditionnel. La force de Gérard Tremblay est d’apporter autant de soins à l’élevage de ses Grands Crus qu’à celui de ses vins de Chablis, et plus d’un serait surpris lors d’une dégustation “à l’aveugle” d’une si belle qualité de vins. Le Petit Chablis est délicat, rond et floral, très réussi ainsi que le Chablis plus gras, plus suave, plus ample, bien persistant et très typé, avec des arômes très élégants et complexes. Le Chablis Premier Cru Beauroy est d’une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis Premier Cru Côte de Léchet a un nez à dominante de fruits secs, le vin est frais en bouche, très aromatique, tandis que le Premier Cru Montmain a un nez complexe et fin, un vin long et persistant en bouche comme cet autre Premier Cru Fourchaume, l’un des fleurons du domaine, qui a des arômes très complexes et très élégants de miel, de fleurs blanches, un vin très persistant et long au palais. Le Grand Cru Vaudésir est splendide, très typé, alliant puissance et longueur, un vin épanoui, gras, aux arômes de citron, d’agrumes et de fruits confits. "Les 2011 sont très gourmands, agréables à déguster dans leur jeunesse et ils ont suffisamment de matière pour durer dans le temps, précise Vincent Tremblay. Le 2010 a une pointe d’acidité supplémentaire. Ce sera une des caractéristiques du millésime. Le 2012 exprime une belle typicité Chablis, beaucoup de minéralité, il est un peu moins rond que le 2011. C’est un vin un peu plus vif, très intéressant, avec une bonne aptitude à la garde. Le 2013 a été une année plus difficile, pour la culture des vignes, 1/3 de récolte en moins suite aux conditions peu favorables. Tout d’abord, lors de la floraison, puis vint ensuite la sécheresse, une année avec des excès... mais, grâce à notre savoir-faire et à nos terroirs, nous nous en sortons plutôt bien. Qualitativement, les 2013 sont bons, un vrai millésime de vigneron ! Il y aura des inégalités en fonction des parcelles, il y a de très beaux lots, d’autres un ton en-dessous, mais, globalement, cela va être bon. Les 2013 seront très agréables dans leur jeunesse, des vins plus souples, qui me font penser aux 2009. Cela permettra d’attendre le 2012, qui est un millésime qui doit vieillir encore quelques années en bouteilles ou être carafé. Je travaille avec mon fils Vincent depuis maintenant plusieurs années et, depuis peu, nous sommes rejoints par ma fille Éléonore qui vient seconder mon épouse."
LA QUALITÉ DES MILLÉSIMES 2010 : nez intense, très minéral, très riche en bouche, une belle réussite, charmeur, dense et fin à la fois, aux notes subtiles d’agrumes, de narcisse, fin et ample. 2009 : beau millésime, avec du gras, un vin puissant, aux arômes dominés par les fruits frais et le pain grillé, de bouche intense, racé, harmonieux. 2008 : très grand millésime, avec un remarquable équilibre entre la puissance et l’acidité. Les vins sont minéraux, très typés, avec des connotations de chèvrefeuille et de pomme, de belle garde. 2007 : grand millésime, très typé Chablis, beaucoup de fraîcheur au nez comme en bouche, avec des nuances fruitées persistantes, des vins d’excellente évolution. 2006 : les arômes de fruits mûrs, de coing notamment, sont caractéristiques. Des vins avec du gras, très agréables dans leur jeunesse mais de belle garde. 2005 : des arômes de fruits mûrs mais avec du gras et de la minéralité, les vins, très puissants, présentent un très bel équilibre avec une acidité normale. 2004 : l’année classique Chablis avec un parfait équilibre et une grande minéralité. Des vins très élégants et complexes, très typés Chablis.

   

L’INCONTOURNABLE DOMAINE GÉRARD TREMBLAY

Gérard, Hélène et Vincent Tremblay
12, rue de Poinchy
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 40 98
Télécopie : 03 86 42 40 41
Email : gerardtremblay@vinsdusiecle.com

Site : www.vinsdusiecle.com/gerardtremblay




> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE BLANCS
e_bourgogne_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

GUY ROBIN
TREMBLAY
CHARDONNAY
A.GEOFFROY
MOSNIER
NAULIN
DAMPT
HEIMBOURGER
BERSAN
Pascal HENRY
PISSE-LOUP
LETESSIER-TIXIER
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


ANTONIN GUYON (CCh)
MAREY (CCh)
JAFFELIN (CCh)
DENIS Père et Fils (PV)
DUBREUIL-FONTAINE (PV)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
PULIGNY-MONTRACHET
Vincent BACHELET (ChM)
CARILLON (BBM)
Jean CHARTRON (BM)
Marc JOMAIN (PM)
PRIEUR-BRUNET (BM)
Pierre BOURÉE
COUDRAY-BIZOT
LABOURE-ROI
SEGUIN-MANUEL
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
AMPEAU (M)
Guy BOCARD (M)
B. DELAGRANGE (M)
Marc BROCOT (Ma)
DICONNE (M)
DOREAU (M)
VIRELY-ROUGEOT (M)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
CHARLEUX (S)
CHOUPETTE (S)
CRUCHANDEAU
MEIX (SA)
CH. DE SANTENAY
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


LAROCHETTE (Crémant)
Michel PRUNIER (Crémant)
Jean GIRARD (Crémant)
Claude GHEERAERT
Pascal HENRY (Crémant)
NINOT (Rully)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
AUVIGUE
BRUYÈRE
CHALET POUILLY
DENUZILLER
LAROCHETTE
PAQUET
BERGER-RIVE
FEUILLARDE
GONDARD-PERRIN
Roger LUQUET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

ELLEVIN
GUETTE SOLEIL
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


PULIGNY-MONTRACHET
BADER-MIMEUR
(CHANGARNIER (M))
MAROSLAVAC-LÉGER (PM)
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


THALIE (Crémant)
VITTEAUT-ALBERTI (Crémant)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
Ch. FUISSE
Château de VINZELLES*



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

MOTTE
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


Jean FERY et Fils (PV)*
PULIGNY-MONTRACHET
René MONNIER (M)
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
GERMAIN et Fils (SR)
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


ROIS MAGES (Rully)*
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
COLLOVRAY-TERRIER
Dom. CRAIS (SV)*

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Pierre MAREY et Fils


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Éric Marey veille avec amour sur ce très beau vignoble de 10 ha. Les vins sont élevés en fûts de chêne et sont suivis par un laboratoire durant toute leur évolution. Les vins sont majoritairement vendus au domaine auprès d'une clientèle fidèle de particuliers, et le reste est expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l'étranger. "Pour faire un bon vin, il faut de jolis raisins : la première des choses, c’est donc de bien entretenir ses vignes, nous raconte Éric Marey. Je fais tous les travaux manuellement, cultive mes vignes en lutte raisonnée sur mes 11 hectares, avec l’apport de compost pour enrichir les sols. Nous produisons moitié de vins blancs et moitié de rouges dans les appellations, Villages, Régionales, Premiers Cru et Grands Crus. Mes vignes sont plantées sur des collines et bénéficient d’exposition sud, sud-est et sud-ouest, c’est l’idéal. L’âge moyen du vignoble est de 35 ans. Notre terroir est très calcaire, argilo-calcaire, aussi. Il n’y a que 40 cm de terre végétale, ensuite c’est la roche et ses minéraux qui donnent toute la complexité à nos vins. Toutes nos vignes sont en coteau, c’est parfait pour le drainage, par contre, l’érosion au moment des gros orages nous oblige à remonter la terre bien souvent... Actuellement, nous proposons les 2011 en Pernand nous avons l’appellation régionale Bourgogne, le Pernand Vergelesses, “les Belles Filles”, les “Suchots” et Corton. Nous vendons les Blancs 2012, nous avons fait de petites récoltes et les vins se réservent déjà, les caves vont être vides ! Pour les Blancs 2012, la floraison ne s’est pas déroulée comme prévu... coulure et millerandage, résultat : de petits raisins soit moins 40%. A la dégustation, les vins sont délicieux, bien concentrés grâce aux petits volumes, on a vendangé tard, le 25 septembre, et avions une belle maturité. On retrouve beaucoup d’arômes primaires dans ce millésime. Des notes d’agrumes rafraîchissantes pour les vins blancs, une bonne acidité qui va leur permettre de bien vieillir même s’ils sont déjà agréables dans leur jeunesse. Beaucoup de gras, grand équilibre, belle longueur même dans l’appellation Villages. Les Grands Crus sont sublimes mais j’en aurai très peu. Nous avons beaucoup de chance avec la série des millésimes 2009, 2010, 2011 et 2012, que de bonnes années. Pour les différencier je dirais que les 2012, en rouges, sont des vins qui peuvent se garder, ils en ont le potentiel mais ils sont déjà très agréables dans leur jeunesse grâce à leur fruité. C’est d’ailleurs toujours mon objectif, je privilégie le fruit, les vins soyeux. Je pratique la macération à froid pendant 5 jours pour extraire les bons tanins, je n’aime pas les tanins trop secs. L’élevage se fait en barriques pour les vins blancs, un an environ, et pour les rouges, 14 mois pour les Villages et au moins 18 mois pour les Grands Crus. Tout est fait en fûts avec une partie de fûts neufs, pour les Villages cela représente 30% dans des barriques de deux ou trois vins, et pour les Grands Crus cela représente 40% de fûts neufs. J’ai 4 tonneliers qui me fournissent, surtout des fûts provenant de chênes de l’Allier et de la Nièvre. En 2013, nous avons grêlé le 23 juillet, récolte moyenne entre les blancs et les rouges c’est moins 60%, les caves se vident... Je fais le vin comme je le sens, j’aime la finesse et l’élégance avec un maximum de gras. Mes vins n’ont pas de robe trop foncée, je ne veux rien forcer, on pourrait le faire à la vinification mais après, les tanins sont durs, ce n’est pas le style de nos grands vins Bourguignons, on les dénaturerait ! Ce n’est évidemment pas mon but, j’aime les vins équilibrés qui respectent le terroir, je veux le retrouver dans mon verre." On le comprend et on acquiesce en savourant ce splendide Corton-Charlemagne Grand Cru 2011, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe brillante et limpide, de bouche savoureuse avec des nuances de miel et de pêche mûre, un grand vin comme ce 2010, d'une très belle harmonie, très élégant, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (poire, aubépine, pain grillé…), d'une grande ampleur. Le 2009 est gras, aux connotations de fleurs, d'épices et de fruits cuits, un vin de bouche suave, ample, chaleureuse et d'une très longue finale, de belle évolution. Le Corton Grand Cru 2011, avec ces senteurs subtiles de griotte et d'humus, qui associe puissance et distinction en bouche, bien élevé, aux tanins présents et souples à la fois. Le 2010, remarquable, est intense et chaleureux, charpenté, aux connotations de truffe et de griotte mûre, tout en bouche. Beau 2008, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, fondu en bouche, avec des saveurs de griotte, de violette et de musc, un vin riche, typé, ample, qui poursuit sa belle évolution. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2011, de belle robe pâle, avec cette vivacité alliée à une suavité agréable, est un beau vin où s'entremêlent des notes d'amande, de fruits mûrs et de bruyère. Joli Pernand-Vergelesses blanc 2011, de bouche persistante et très harmonieuse, avec des nuances délicates de pêche blanche et de narcisse. Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Les Fichots rouge 2010, typé, de couleur soutenue, d'une belle charpente, riche, aux connotations de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre.

Éric Marey
5 et 6, rue Jacques Copeau
21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 51 71
Télécopie :03 80 26 10 48
Email : domaine.pierremareyfils@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-pierremarey

Frédéric ESMONIN


"En 2013, un bel été nous a permis de réparer les dégâts du printemps, nous raconte Frédéric Esmonin, et nous a offert une belle récolte, saine, avec plus de quantité qu’en 2012, car nous n’avons pas eu de grêle. Ce millésime se goûte déjà bien. Nous proposons aujourd’hui le rouge 2012, un vin puissant avec beaucoup de tanins, aux arômes de fruits rouges, fruits noirs, un vin épais et corsé, de garde." On est toujours au sommet avec ce Ruchottes-Chambertin 2010, de belle matière, aux tanins fermes, aux senteurs de fruits noirs, d'épices et de sous-bois, vraiment remarquable. Superbe 2009, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et coloré, un vin racé qui dégage des nuances de fruits cuits (cassis, griotte) et de truffe au palais, très typé. Beau Gevrey-Chambertin Clos Prieur 2008, gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, un vin qui associe puissance et distinction, de très bonne évolution. Il y a aussi ce grand Chambertin Clos de Bèze 2009, très racé, de robe grenat profond, au nez où dominent la prune et le cuir, légèrement poivré, tout en bouche et très subtil comme nous les aimons, un vin gras, de grande garde. Le Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Lavaux de belle robe grenat est riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis et de cannelle, riche et long en bouche, puissant. Excellent Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes Les Jouisses, suave, avec ces connotations subtiles de fruits rouges et de violette, harmonieux, aux tanins fondus.


17, rue de Paris
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 34 37 25 et 03 80 51 89 28
Télécopie :03 80 34 14 24
Email : fredesmonin@orange.fr

Sylvain MOSNIER


Sylvain Mosnier a d'abord entamé une carrière de professeur de mécanique automobile. Petit-fils et arrière petit-fils de viticulteur, il saisi l'opportunité de s'installer en 1978 (à 34 ans) suite à la retraite de son beau-père qui lui a loué environ 2 ha de vignes en appellation Chablis. Aujourd'hui, Monique, sa femme et Stéphanie, sa fille, gèrent à ses côtés ce domaine de 18 ha, dont les vignes sont situées sur du portlandien ou sur une couche plus ancienne appelée kimméridgien (1ers crus et une partie des Chablis). Beau Chablis Premier Cru Beauroy 2012, d'une belle robe or pâle, de bouche franche, d'une élégante nervosité et d'une minéralité prononcée, aux agréables notes de roses et de citron, tout en finale. Le 2010, d'une grande complexité aromatique (amande, épices, brioche), est tout en nuances, et poursuit son évolution. Le 2009, au nez intense (fleurs, fruits, fougère), est très riche en bouche, une belle réussite, charmeur, dense et fin à la fois, aux notes subtiles d'agrumes, de narcisse et de pain grillé, un vin fin et ample. Le Chablis Premier Cru Côte de Léchet 2012, au nez dominé par les fruits mûrs, mêle richesse, saveur et vivacité, un vin d'une belle finale aromatique où l'on retrouve des nuances de pamplemousse et de miel. Le 2010 commence à se goûter très bien, de belle robe brillante et limpide, de bouche savoureuse avec des nuances de musc et de pêche mûre, à déboucher sur des filets de turbot poêlés, sauce aux câpres. Excellent Chablis Vieilles Vignes 2012, aux notes délicates d'amande fraîche et de citron au palais, une réussite.


36, route Nationale
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 43 96 et 06 68 37 92 99
Télécopie :03 86 42 42 88
Email : sylvain.mosnier@libertysurf.fr
Site personnel : www.chablis-mosnier.com

DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


Cinquième génération de vignerons pour ce domaine de 9 ha, vendanges manuelles, fermentation en cuves ouvertes durant 12 à 15 jours, avec pigeage et remontage journaliers, maîtrise des températures par thermorégulation et élevage en fûts de chêne pendant environ 18 mois pour toutes les appellations, pas de collage ni de filtration. Superbe Clos de la Roche Grand Cru 2010, de belle robe pourpre, complexe au nez comme en bouche (griotte, épices, poivre), est riche, très classique, typé comme nous les aimons, aux tanins fermes et fondus à la fois. Le 2009 est un vin avec beaucoup de matière, avec des senteurs mûres et complexes de fruits rouges séchés, de musc et de réglisse. Le 2008 est un vin de robe rubis intense, avec des arômes de fruits surmûris et de poivre noir, bien charnu, très typique, complexe, avec des saveurs intense. Beau Clos Vougeot Grand Cru 2010, de robe brillante, un vin subtil qui est de bouche fondue, aux notes de griotte surmûrie et de poivre, charnu, où la finesse s’allie à un velouté exceptionnel. de garde, bien sûr comme comme cet Echezeaux Grand Cru 2008, classique de ce grand millésime, un vin avec beaucoup de matière, avec des notes délicates de fruits rouges séchés et de réglisse, ample, de belle évolution. Exceptionnel Charmes-Chambertin Grand Cru 2008, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois, de cuir et de fruits surmûris, fin et dense, un vin qui demande à se fondre, vraiment prometteur. Le Clos Saint-Denis Grand Cru 2008, très parfumé, très riche et très élégant à la fois, complexe, très marqué par son terroir, de robe intense, aux nuances caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre, associant structure et finesse, d’excellente garde. Le Morey-Saint-Denis 2010, aux notes d’humus et de pruneau, tout en velours, d’une très grande typicité, est un vin authentique comme on les aime, de robe brillante comme ce Chambolle-Musigny 2009, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample et très persistant en bouche.


5, rue Haute
21640 Flagey-Echezeaux
Téléphone :03 80 62 87 88
Télécopie :03 80 62 85 55
Email : domaine.CLF@vinsdusiecle.com
Site : coquardloisonfleurot


> Nos dégustations de la semaine

Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Une place enviable dans le Classement 2015. C'est en 1978 que le Domaine, une affaire familiale, se constitue par acquisition et fermage de vignes dans de prestigieuses appellations bourguignonnes de la Côte de Nuits et de la Côte de Beaune. Faibles rendements, tri systématique de la vendange sur une table d'égouttage et à la vigne, macérations longues, fermentations maitrisées par régulation thermique des cuves, élevage adapté à chaque vins en fûts de chêne neufs ou récents...
Les bouteilles dégustées sont particulièrement savoureuses. Il y a ce grand Bonnes-Mares 2011, l’un des vins les plus séduisants de ce millésime, d’une belle robe de couleur intense et soutenue, d’un très bel équilibre en bouche, riche et concentré, un grand vin équilibré et ample, racé, avec ces notes caractéristiques de petits fruits rouges frais, d’épices et de truffe, très prometteur. Le Marsannay Les Saint Jacques rouge 2011, parfumé, aux tanins fermes et fondus à la fois, légèrement épicé comme il se doit, très représentatif de ce terroir particulier, d’excel­lente évolution. Le Marsannay rouge les Favières 2011, aux tanins souples, aux notes subtiles de fruits rouges mûrs (cerise, cassis) et d’humus, est un vin ample et de jolie charpente, très persistant, de très bonne évolution. Le Marsannay blanc les Aiges Pruniers 2012, fin et riche à la fois, aux notes complexes de pêche et de noix, de mousse très abondante, est charmeur et chaleureux, tout en finesse d’arômes. 
Superbe Chambertin Les Seuvrées 2011 est de robe profonde, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes d’épices, de cuir, de truffe, un vin d’une grande structure, avec des tanins veloutés mais denses, d’une très belle finale, de garde, très racé. Le Fixin rouge Clos Marion 2012, au nez délicat (mûre, cassis), de bouche subtilement épicée, un vin qui allie puissance et souplesse, de très bonne évolution comme le Savigny-lès-Beaune rouge Les Golardes 2011, qui est une réussite, un vin gras et coloré, intense, aux nuances de petits fruits macérés, et s’adapte sur des cailles farcies, Le Fixin blanc Clos Marion 2012 est dans la lignée, de bouche savoureuse comme ce Savigny-lès-Beaune blanc Les Golardes 2011, suave en bouche, harmonieux, aux arômes de fruits blancs et de lis, d’une jolie richesse aromatique en finale.

Patrice Ollivier

Château de FUISSÉ


On est aussi au sommet avec ce Pouilly-Fuissé Le Clos 2011, qui allie des notes florales et vanillées, d'une grande franchise au nez comme en bouche, très agréable sur une cuisine légèrement relevée (28,50 €). Le 2010, où s'associent rondeur et distinction, au nez dominé par les fruits frais, est d'une grande finesse, un vin suave, d'une belle finale. Beau Pouilly-Fuissé Vieilles Vignes 2011, un assemblage des meilleures parcelles du Château dont l'âge des Vignes se situe entre 40 et 70 ans, aux arômes de pêche, de musc et d'amande grillée, de belle robe jaune pâle aux reflets d'or, un vin gras, ample, puissant et élégant à la fois, une belle réussite (30€). Le Pouilly-Fuissé Les Brûlés 2010, qui tire son nom de la parcelle exposée plein sud, la forte pente rend la culture difficile elle s'effectue essentiellement à la main, aux arômes de noisette et d'amande grillée, de belle robe jaune pâle aux reflets d'or, un vin gras, ample, puissant et élégant à la fois (28,50€). Le Pouilly-Fuissé Les Combettes 2010 sent bon le tilleul et la noix fraîche (28,50€), et le Pouilly-Fuissé Tête de Cru 2011 , fin et riche à la fois, d'une belle persistance aromatique, dégage ces notes complexes de pain grillé, de pêche et de noix (22€). Pas besoin d'hésiter.
J.J. Vincent & Fils

Claude GHEERAERT


Une exploitation familiale de 5 ha, créée en 1991, en bordure du parc national des Forêts de Champagne et Bourgogne.
Leur Crémant de Bourgogne Tradition brut, 70% Pinot Noir complété par du Chardonnay, est excellent, très charmeur, avec un nez franc et délicat aux parfums de fruits frais (poire, mirabelle), de mousse fine et persistante, qui révèlent des arômes de lis et de pain grillé, toujours très abordable (7,20 € environ). Le Crémant de Bourgogne Pur Pinot Noir, est très bien équilibré, ample, très élégant, de bouche dense et parfumée, plaisant par sa vivacité, d’une belle persistance d’arômes, à dominante de fruits mûrs (pêche, fraise) et d’aubépine (6,80 €). Goûtez également le Crémant de Bourgogne rosé, de bouche ample et très fruitée (petits fruits rouges mûrs), de mousse fine, de jolie robe, d’une belle charpente, à découvrir sur une volaille rôtie. Gîte sur place. 

Earl des Vignes de Jours

> Les précédentes éditions

Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine PRIEUR-BRUNET


Domaine Guy ROBIN


Clos BELLEFOND


Frédéric ESMONIN


Domaine Vincent BACHELET


Gérard TREMBLAY


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Pierre BOURÉE Fils


Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Jean-Yves LAROCHETTE


Domaine BERTHAUT


Domaine JAFFELIN Père et Fils


Domaine des MEIX


Domaine François GERBET


Domaine Henri REBOURSEAU


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine Marc JOMAIN


AUVIGUE


Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Domaine Pierre MAREY et Fils


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Jean-Marie NAULIN


Domaine Jacques CARILLON


Domaine GROS Frère et Soeur


Sylvain MOSNIER


Domaine Jean CHARTRON


Domaine Michel PRUNIER et Fille



 

 

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Mentions légales