Guide Des Vins De Bourgogne

Edition du 09/08/2016
 

CHABLIS GUY ROBIN

Rare

Domaine Guy ROBIN

Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l’époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d’un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des vins très typés, dans le respect de l’authentique et de la nature, imprimant la “patte” du Domaine Guy Robin.


"Nous respectons la nature, nous dit Marie-Ange Robin, et contrôlons la bonne santé de nos vignes, traitons avec parcimonie, souhaitant conserver toute la richesse de nos terroirs. Je remets toute la conduite du vignoble au goût du jour, bousculant parfois les vieilles habitudes, ayant une véritable réflexion quant à l’environnement, et j’en fais profiter mes vignes et mes vins. Nous travaillons “à l’ancienne” en préservant le qualitatif dans nos terres mais aussi dans nos vins. Mes vieilles vignes (80% du Domaine Robin) produisent de faibles rendements, je ne les “pousse” pas à produire plus, j’ai des exigences de qualité qui motivent mes décisions. Je veux à tout prix une culture raisonnée, remets à façon mes vignes. Honneur à la nature et au qualitatif, c’est un respect de notre terroir, de nos clients dont je suis très proche. Pour le 2014, nous sommes bien contents, la récolte est meilleure que nous pensions. Le marché reste difficile, mais nous sommes très confiants des qualités de nos Chablis. Le Domaine Guy Robin a investi dans de nouvelles bennes pour les vendanges, un tapis de tri ainsi que dans l’achat de cuves thermo-régulées et d’une quinzaine de fûts neufs. Nous essayons, d’année en année, de continuer à progresser vers le qualitatif. Les Grands Crus  Valmur 2008 : nez fin et délicat, iodé, notes de rose fraîche, d’épices. Bouche vivace et rafraîchissante. Vin d’une grande plénitude, impression de sucer un caillou, vin très pur, exceptionnel à découvrir maintenant. Clos 2007 : notes de terroir, d’épices, de poivre et de pierre à fusil. Bouche dynamique, hyper salivante. Boisé bien marié, un vin très puissant, de connaisseur… Un millésime que nous avons volontairement gardé en cave pour le présenter à la vente seulement maintenant afin que les clients l’apprécient à leur juste valeur Clos 2009 : pureté minérale très chablisienne avec un boisé fin, vin rare, d’exception. Vaudésir 2007 : robe dorée, nez ouvert bien mûr, notes chaudes de crumbles mais aussi notes plus fraîches florales, mentholées. Vaudésir 2009 : beau nez aux notes boisé_definition.html"class="lexique" target="_blank">boisées fines, d’une grande fraîcheur minérale complétée par une touche épicée poivrée. Impression générale de puissance, de maturité, de fraîcheur. Finale solaire. Blanchot 2011 : très belle robe or vert, nez riche aux notes de citron, d’orange confite et de sous-bois. Bouche riche, homogène, très grand fruité. Grand vin complet d’une belle fraîcheur. Les Premiers Crus Vaillons 2007 : très belle robe dorée avec de beaux reflets verts typiques des grandes années de Chablis. Belle complexité, notes maritimes, florales, sensation de maturité. Acidité présente mais fondue. Millésime de grande concentration et d’un potentiel de garde rare. Vaillons 2013 : très belle robe dorée comme tous les 2013, au nez, notes de fleurs d’oranger, de brioche, confiture de pêche, acacia. La bouche est tout en fruit, on le mange du début à la fin, presque une impression sucrée, mais le vin revient vite sur de la salivation et une belle fraîcheur. Un vin qui plait tout-de-suite, si l’on fait abstraction d’un léger boisé encore présent. Le profil aromatique fait penser au 1983. Montmains 2013 : robe d’un doré prononcé, nez de compote de pommes, notes de gingembre, raisin sec, d’encens, de pierre mouillée et de sous-bois. En bouche, légèrement beurré, bouche ronde, facile, vin riche et ample. Montée de Tonnerre 2014 : robe dorée avec des reflets verts prononcés, beau nez sur la réserve où les notes boisé_definition.html"class="lexique" target="_blank">boisées se mêlent à des notes fleuries, fleur de vigne et tilleul. Le caractère marneux maritime est sous-jacent. Bouche délicate, dynamique, large et longue, un grand vin en devenir, finale pierre à fusil. Le Chablis Chablis 2014 : robe doré pale nez frais légèrement citronné avec une pointe de rhubarbe, de rose, épices, poivre blanc notamment. Bouche dynamique, salivante à l’extrême belles notes finale avec de beaux amers. Petit Chablis 2013 : nez intense sur des notes fruité_definition.html"class="lexique" target="_blank">fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruité_definition.html"class="lexique" target="_blank">fruitées et exotiques (lychee, poire et rhubarbe), l’ensemble est très pulpeux, printanier. La bouche est fraîche et pétillante, vin facile et très agréable.”

   

CHABLIS GUY ROBIN

Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 12 63
Télécopie : 03 86 42 49 57
Email : contact@domaineguyrobin.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
e_bourgogne_rouge.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
ESMONIN (GCh)
GELIN (Fixin)
Philippe LECLERC (GC)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
Marc BROCOT (Mars.)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
SEGUIN MANUEL
Nicolas POTEL
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
François BERTHEAU
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
COUDRAY-BIZOT (É)
GROS (Gd-É)
René CACHEUX
Manuel OLIVIER
POULETTE (Vr)
BERTAGNA
LOUIS LATOUR
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

AMPEAU (V)
Antonin GUYON (V)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)
Albert BOILLOT (P)
B. DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
MUSSY (P)
POULLEAU (V)
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
NUDANT (V)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

ANTONIN GUYON (C)
MAREY (C)
Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Mo)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
DENIS (AIC)
JAFFELIN (PV)
CHOUPETTE (S)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

HEIMBOURGER (Irancy)
Alain VIGNOT
Eric DARLES (Irancy)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Henri REBOURSEAU (Ch)*)
DEREY (Fixin)
Olivier GUYOT
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

(PIERRE NAIGEON (CHM)*)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
Jean PETITOT (Côte Nuits)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

PIGUET-CHOUET (AD)*
COSTE-CAUMARTIN
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

JACOB (C)
ARDHUY (C)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BERGER-RIVE

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Ch. de MARSANNAY (Ch))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
(CRUCHANDEAU)
LABOURE-ROI
(CH. DE SANTENAY)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

(PIERRE ANDRE)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

(VAUCHER)
(PARIZE (Givry)*)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Robert AMPEAU et Fils


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Dans la famille Ampeau on est vigneron hors pair de père en fils; ici le vin est une affaire de passion et de grand art. Ils ne proposent que du vin à maturité, bon à être savouré, c'est dire à quel point le respect et la passion qu'ils portent à leurs vins. Des vins rouges envoûtants par leur suavité, bien équilibrés, volumineux et pleins en bouche, avec des tanins bien fondus, typés avec beaucoup de charme et qui développent une grande persistance et complexité aromatique avec des notes de fruits rouges, d'épices d'humus. Les Blancs évoluent parfaitement, très équilibrés et très typés, intenses, classiques et très élégants. Splendide Meursault Charmes 1996, marqué par son terroir, aux effluves de petits fruits frais et de pain grillé, d’une belle onctuosité, de bouche puissante, dense, tout en nuances, un vin alliant finesse et structure, à déboucher sur des cassolettes d'écrevisses et de girolles ou un poulet aux amandes.  Le Beaune Clos du Roi rouge 1994, tout en harmonie avec des senteurs de petits fruits à noyau, de belle robe intense, aux tanins savoureux et puissants à la fois, très charmeur. Le Volnay Premier Cru Santenots 1993, soyeux et velouté, est très parfumé, aux connotations typiques de mûre, de musc et de sous-bois au palais. Excellent Savigny-Lès-Beaune Lavières 1997, tout en élégance, très fruité, aux tanins très harmonieux mais bien fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre). Le Meursault Premier Cru Perrières 1997, avec beaucoup de finesse aromatique, est harmonieux aux papilles, aux nuances de miel et de noix fraîche, d’une évolution surprenante. On se fait tout autant plaisir avec ce Meursault Premier Cru La Pièce Sous le Bois 1995, très typé, avec des arômes discrètement minéraux, un vin dense et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance, vraiment agréable. Le 1994 est gras, avec beaucoup de finesse, des arômes marqués d’amande et de musc, un vin d’une belle intensité, puissant. Autre réussite, ce Blagny La Pièce Sous le Bois rouge 1990, à la fois fin et corsé, avec ses notes très persistantes de mûre, de violette et d’épices, aux tanins veloutés, un vin tout en bouche, vraiment charmeur comme le 1993, d'une grande complexité aromatique (fruits secs), est suave, avec ces saveurs si caractéristiques de fruits jaunes mûrs et de pain grillé. Il y a encore ce grand Pommard 1996, ample et dense, aux tanins puissants et fins à la fois, gras, un vin très parfumé (notes de fruits frais, de sous-bois, d’épices...), alliant finesse et charpente. Remarquable 1991, coloré, bouqueté (notes de cerise noire et de réglisse), qui allie délicatesse et puissance en bouche.

Michel Ampeau
6, rue du Cromin
21190 Meursault
Téléphone :03 80 21 20 35
Email : ampeau@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/ampeau

Domaine Pierre AMIOT


Depuis cinq générations, la famille Amiot est propriétaire de ce domaine de 8 ha. Jean-Louis Amiot gère le domaine avec son frère Didier depuis 1981. Le domaine pratique la lutte raisonnée, aucun traitement n'est fait de façon préventive, labours pour éviter l'usage de désherbants. Un ébourgeonnage est effectué au printemps pour maîtriser les rendements. On excite ses papilles avec son Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Blanchards 2013, un vin de belle matière, aux tanins fermes, au nez de fruits rouges, d’épices et de sous-bois, dense et complexe. Le Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Combottes 2013, est tout aussi typé, complet, parfumé au nez comme en bouche (fraise des bois, violette, humus), de couleur pourpre, aux tanins riches, alliant puissance et finesse. Le Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Millandes 2013 possède son propre caractère, aux nuances épicées, dense, avec ce nez où domine le pruneau, est équilibré, avec des tanins savoureux, d’excellente évolution. Superbe Clos de la Roche Grand Cru 2011, parfumé, aux notes typiques de mûre, de belle structure, aux tanins soyeux mais bien présents, un vin généreux et souple. Le Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Ruchots 2011, de jolie robe grenat soutenu, dégage un nez intense et subtil à la fois (groseille, cerise, humus) aux notes très persistantes de fumé, d'humus et d'épices, aux tanins puissants mais très fins.

Jean-Louis et Didier Amiot
27, Grande Rue
21220 Morey-Saint-Denis
Téléphone :03 80 34 34 28
Télécopie :03 80 58 51 17
Email : domaine.amiot-pierre@wanadoo.fr

Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine de 9 ha. Issu d'une très vieille famille de vignerons, Louis Virely s'installe à Pommard en reprenant le Domaine de ses beaux-parents au début du siècle. C'est en 1926, qu'il achètera la parcelle de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, fleuron du Domaine. En 1951, son fils Bernard reprend une partie du Domaine et se marie à une vigneronne de Meursault, ce qui enrichit le Domaine de vins de Meursault. Ensemble, ils achètent et replantent le Clos de l'Ermitage à Beaune, ainsi que diverses parcelles sur le village de Pommard. Le Domaine Virely-Rougeot est né. Au cours de l'année 2003, le Domaine a acquis 12,80 ares de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, ce qui en fait le plus grand propriétaire de cette appellation avec près de 2 ha. Aujourd'hui Patrick, un de leurs fils, et son épouse, Virginie, qui s’occupe de l’accueil et du conseil des clients au caveau, assurent la continuité et perpétuent la tradition familiale. Pour Patrick Virely, “la nature a parlé, comblant les raisins de leurs meilleurs atouts, le millésime 2015, splendide, a déjà tout d'un grand, du fruité, de forts degrés dus à la canicule de l'été, de la rondeur, un bel équilibre des tanins, une grande harmonie. Ce millésime se rapprocherait du 2003 par son manque d'acidité. Le tri a été inutile et le vin évolue très facilement. Si la qualité est bien présente, la quantité ne suit pas. Millésimes en vente en 2016 : 2013, puis à partir d'Août, 2014. Le Pommard Premier Cru 2013 a été sélectionné par “Bourgogne Aujourd'hui”. Une contre étiquette est prévue sur le millésime 2014 pour fêter la cuvée du cinquantenaire.” Un vrai coup de cœur pour leur Pommard Premier Cru Clos des Arvelets 2013, très typé, élégant, persistant, associant rondeur et structure, d’une finale parfumée, corsé, un vin de jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois (groseille, cerise, humus). Le Pommard Premier Cru Les Chamlins-Bas 2013, aux notes de cassis et de sous-bois, avec cette pointe d’épices et cette charpente à la fois puissante et souple, est bien charnu comme il se doit, de très bonne garde. Beau Meursault Premier Cru Charmes 2014, très charmeur, ample, équilibré, d’une bonne acidité, avec des arômes d’agrumes et de fleurs blanches, tout en suavité, vraiment plaisant, qui se marie avec, pour exemples, des quenelles de volaille aux épinards ou une daurade au vin blanc. Le Meursault 2014, de robe or clair, dont le nez évoque l’amande fraîche et les fruits blancs, est un excellent vin, bouqueté, de bouche vive. Goûtez le Bourgogne Pinot Noir 2013, au bouquet intense de cassis et d’humus, coloré, très parfumé, gourmand, bien classique comme le Bourgogne Chardonnay 2014, de robe délicate, un vin souple, frais, parfumé, sec et rond à la fois.

Patrick et Virginie Virely
9, place de L'Europe
21630 Pommard
Téléphone :03 80 24 96 70
Télécopie :03 80 22 38 07
Email : contact@domaine-virely-rougeot.fr
Site personnel : www.domaine-virely-rougeot.fr

DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


Cinquième génération de vignerons pour ce domaine de 9 ha, vendanges manuelles, fermentation en cuves ouvertes durant 12 à 15 jours, avec pigeage et remontage journaliers, maîtrise des températures par thermorégulation et élevage en fûts de chêne pendant environ 18 mois pour toutes les appellations, pas de collage ni de filtration. Superbe Clos de la Roche Grand Cru 2010, de belle robe pourpre, complexe au nez comme en bouche (griotte, épices, poivre), est riche, très classique, typé comme nous les aimons, aux tanins fermes et fondus à la fois. Le 2009 est un vin avec beaucoup de matière, avec des senteurs mûres et complexes de fruits rouges séchés, de musc et de réglisse. Le 2008 est un vin de robe rubis intense, avec des arômes de fruits surmûris et de poivre noir, bien charnu, très typique, complexe, avec des saveurs intense. Beau Clos Vougeot Grand Cru 2010, de robe brillante, un vin subtil qui est de bouche fondue, aux notes de griotte surmûrie et de poivre, charnu, où la finesse s’allie à un velouté exceptionnel. de garde, bien sûr comme comme cet Echezeaux Grand Cru 2008, classique de ce grand millésime, un vin avec beaucoup de matière, avec des notes délicates de fruits rouges séchés et de réglisse, ample, de belle évolution. Exceptionnel Charmes-Chambertin Grand Cru 2008, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois, de cuir et de fruits surmûris, fin et dense, un vin qui demande à se fondre, vraiment prometteur. Le Clos Saint-Denis Grand Cru 2008, très parfumé, très riche et très élégant à la fois, complexe, très marqué par son terroir, de robe intense, aux nuances caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre, associant structure et finesse, d’excellente garde. Le Morey-Saint-Denis 2010, aux notes d’humus et de pruneau, tout en velours, d’une très grande typicité, est un vin authentique comme on les aime, de robe brillante comme ce Chambolle-Musigny 2009, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample et très persistant en bouche.


5, rue Haute
21640 Flagey-Echezeaux
Téléphone :03 80 62 87 88
Télécopie :03 80 62 85 55
Email : domaine.CLF@vinsdusiecle.com
Site : coquardloisonfleurot


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Pierre GELIN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. Créée en 1925 par Pierre Gelin, puis exploitée par Stéphen Gelin et son épouse, c’est leur fils Pierre-Emmanuel qui la dirige aujourd’hui.
Les méthodes de culture sont traditionnelles, les rendements limités et les vendanges manuelles. Éraflage total, cuvaison pendant 15 à 20 jours, suivis d’un élevage de 20 à 24 mois, en fûts de chêne (20% de fûts neufs sur Premiers Crus et 80% sur Grand Cru). On a d’ailleurs l’intelligence ici de ne pas mettre en vente trop tôt les Vins, ce qui est de plus en plus rare, et permet de prendre conscience de l’évolution de tel ou tel millésime.
Depuis la prise en charge totale du domaine par Pierre-Emmanuel pour la production et la vinification quelques modifications culturales ont été apportées. Aucune utilisation d’herbicides, d’engrais autres que des amendements issus de l’Agriculture Biologique, d’insecticides et traitements antipourriture. Les sols sont travaillés mécaniquement et les contours enherbés. Les vignes sont effeuillées en tout début de véraison, de ce fait les raisins sont bien ventilés et l’état sanitaire très sain. En cuverie, avec le remplacement des cuves bois par des cuves Inox thermorégulées, le contrôle des températures est géré de façon plus précise.
“En 2014, nous dit Pierre-Emmanuel Gelin, c’est la première récolte d’une vigne plantée en Chardonnay dans l’aire d’appellation Bourgogne, et, en 2016, il sera commercialisé du Bourgogne Chardonnay “Dessus de Prielles” 2014, en élevage actuellement dans des fûts neufs. En 2015, nous commençons la conversion en Bio, c’est un gros défi qui demande un grand investissement personnel car cela génère beaucoup plus de travail dans les vignes !
Au niveau de la commercialisation, nous continuons à mettre les Vins en vente seulement dans leur quatrième année, notre millésime 2011 est sur le tarif depuis décembre, quant au millésime 2012, déficitaire de 50%, il sera proposé en 2016.”
On excite ses papilles avec ce superbe Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2012, issu de vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts de chêne, de robe grenat noir, au nez de violette et de mûre, gras, avec des notes de poivre et de réglisse, charnu en bouche comme il se doit, de belle garde. Remarquable 2011, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges, d'épices, de gibier, aux tanins bien enrobés et riches. Le 2010 est complet, de couleur pourpre, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, groseille...), alliant gras et intensité, de belle garde.
Le 2009 est dense, mêlant structure et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l'humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de belle évolution, à prévoir sur un rôti de bœuf aux pruneaux farcis ou un pigeon aux légumes. Le 2008 est d'une grande complexité, au nez vraiment très caractéristique dominé par les fruits cuits et la réglisse, de charpente puissante, avec ces tanins bien présents, de bouche riche (griotte, humus, épices). Superbe 2007, un vin intense au nez, qui associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques. Savoureux 2006, robe grenat et reflets pourpres. nez complexe où se mêlent des notes d'épices douces (vanille et cannelle) et de fruits à noyau, belle attaque fraîche en bouche, les tanins sont onctueux, fondus et soulignent délicatement les arômes puissants et persistants de kirsch, avec cette belle minéralité se poursuivant sur la vanille en finale.
Formidable Chambertin Clos de Bèze Grand Cru 2012, aux connotations subtiles d’humus, de mûre et d’épices, tout en arômes, ample en bouche, fin et puissant à la fois, d’excellente garde, très typé. Le 2011, aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges, d’épices, avec des tanins bien enrobés, est un grand vin riche et généreux, d’une belle finale aromatique, à prévoir sur un plat épicé. Dans la lignée, ce très grand 2010, de grande finesse, complexe et riche, rond et charnu à la fois, très typé comme il se doit, avec des notes de pruneau et de truffe, de couleur soutenue, un grand vin puissant mais souple.
On m’a adressé également ce splendide 2008, parfait actuellement, qui regroupe toute la spécificité de ce que doit être un très grand vin bourguignon : la race, l’élégance, la suavité, ce nez complexe où dominent les fruits cuits, délicatement poivré, tout en bouche, qui poursuit une fort belle évolution.
Le Gevrey-Chambertin Clos de Meixvelle 2012 mêle structure et finesse, de couleur soutenue, au nez concentré de griotte, tout en souplesse mais aux tanins présents, de garde. Le 2011 est de couleur grenat, avec beaucoup de structure, tout en bouche, bien équilibré, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante mais puissante. Le Fixin Premier Cru Les Hervelets 2012, très parfumé (mûre, épices...), mêle gras et intensité. Le Fixin 2012 est excellent, dense et bien parfumé (cassis, mûre), avec des tanins ronds, un vin qui emplit bien la bouche.

Pierre-Emmanuel Gelin

Gérard DOREAU


Au sommet de son appellation. Vignerons de père en fils depuis la fin du XIXe siècle, vignoble de 4,50 ha. La méthode de culture est traditionnelle et naturelle, sans amendement des sols, ni désherbage. Seul un labourage régulier est pratiqué. Les vendanges sont effectuées manuellement. La vinification est également traditionnelle. Les raisins sont égrappés à 100% et cuvent une dizaine de jours. L’élevage dure 12 à 15 mois en fûts de chêne. Les vins sont mis en bouteilles après unification, collage et légère filtration.
Une réussite, comme d’habitude, avec ce Monthélie Premier Cru Champs Fulliot rouge 2013, puissant, ample et distingué, aux connotations de fraise, de prunee et de sous-bois, riche en senteurs comme en charpente, un vin typé et distingué. Le 2012 est riche en couleur comme en arômes, avec des notes de cassis très mûr et d’épices, au nez intense et persistant d’humus, un vin d’excellente évolution. Beau 2010, charnu, alliant souplesse et charpente, aux tanins fermes, où se mêlent la truffe et la griotte, généreux et solide.
Le Pommard Les Vignots 2013, au nez dominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité en bouche, allie distinction et richesse, un beau vin ample et très savoureux, d’une belle finale. Le 2012 est très classique et très représentatif de ce millésime, élégant, au nez de violette et de sous-bois, franc, ample, corsé et souple à la fois, aux tanins fermes, de bouche savoureuse. Le 2011, aux notes subtiles de framboise, de pruneau et de poivre, est dense et harmonieux, de couleur profonde, associant charpente et distinction, aux tanins ronds. Le 2010, ample et distingué, de bouche riche, avec des nuances de mûre et d’humus, est un vin concentré, gras, au nez complexe où l’on retrouve les fruits confits. Le Pommard Les Bertins 2011, de robe rubis intense, a des arômes de fruits surmûris et d’épices, un vin charnu, d’une très belle charpente comme le 2010, de couleur profonde, charpenté, dense et ample, au nez où prédominent la mûre, la truffe et les sous-bois. 
Le Saint-Romain Sous Roche blanc 2010 2013, tout en nuances aromatiques, d’une belle finale, très bien vinifié, au nez subtil avec des notes de noisette et de lis, est à prévoir avec des rognons sauce madère ou des cailles grillées au ragout de légumes. Excellent Meursault 2013, aux arômes de poire mûre et de noisette fraîche, typé comme le Monthélie Vielles Vignes 2013, de bouche puissante, bien classique de son appellation, de robe intense, au nez dominé par les fruits cuits.

Earl du Domaine Gérard Doreau
Rue du Dessous
21190 Monthélie
Tél. : 03 80 21 27 89 et 06 07 48 35 47
Fax : 03 80 21 62 19
Email : gerard-doreau@wanadoo.fr
http://domaine-doreau.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine SEGUIN-MANUEL


Reprise en 2004 par Thibaut Marion, l'exploitation compte aujourd'hui 6 ha. Cet homme de 42 ans issu d'une longue lignée vigneronne, met son expérience au sein de la maison familiale de Chanson Père & Fils, au service de ce domaine.
Coup de cœur pour ce Pommard Petits Noizons 2012, complexe et riche, est souple et charnu à la fois, un vin bien typé comme il se doit, avec des notes de pruneau et de truffe, de couleur soutenue, un vin dense mais très élégant. Le Chassagne Vieilles Vignes 2012, riche et généreux, avec des notes caractéristiques de mûre et de sous-bois, est un vin où le gras s’associe à la structure, de très bonne garde. Le Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes 2012, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre, de griotte et de réglisse, est ample, très persistant en bouche. Le Savigny-lès-Beaune Lavières Premier Cru rouge 2011, aux tanins soyeux, au nez complexe (épices, fruits rouges frais...), mêle finesse et charpente, très séduisant, d’une belle structure, aux connotations de fruits, de cannelle et d’humus en bouche. 
Goûtez le Savigny-lès-Beaune Goudelettes blanc 2012, aux arômes de poire mûre et de noisette grillée, de robe jaune pâle aux reflets d’or, tout en suavité, avec des connotations d’aubépine et de musc en bouche, le Puligny-Montrachet les Ruchaux 2011, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, très légèrement miellé, tout en persistance aromatique, de bouche pleine, d’une belle longueur. et le Beaune Premier Cru Champimonts rouge 2011 d’un beau carmin brillant, avec une belle matière présente et savoureuse, au nez dominé par les petits fruits noirs (cassis) et la truffe. Il y a également ce Beaune Premier Cru Cent Vignes 2012, associant richesse aromatique et persistance, tout en bouche.

Thibaut Marion

> Les précédentes éditions

Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Domaine des MONTS LUISANTS


Sylvain MOSNIER


Domaine Marc JOMAIN


Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


Jean-Marie NAULIN


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Domaine BERTHAUT


Jean-Yves LAROCHETTE


Domaine Guy ROBIN


Domaine PRIEUR-BRUNET


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine SEGUIN-MANUEL


Domaine GROS Frère et Soeur


Domaine Vincent BACHELET


Domaine Pierre MAREY et Fils


Frédéric ESMONIN


Pierre BOURÉE Fils


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Domaine Jean CHARTRON


Domaine Pierre GELIN


Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Jean-Paul PAQUET & Fils



DOMAINE VINCENT BACHELET


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE GOURON


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE ALAIN MICHAUD


CHATEAU DU MASSON


CHAMPAGNE GOSSET


CHATEAU PONT LES MOINES


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE CRET DES GARANCHES


EARL GUY MALBETE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales