Guide Des Vins De Bourgogne

Edition du 12/05/2020
 

Chablis Guy Robin

Rare

Domaine Guy ROBIN


Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l’époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d’un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des vins très typés, dans le respect de l’authentique et de la nature, imprimant la “patte” du Domaine Guy Robin. "Nous respectons la nature, nous dit Marie-Ange Robin, et contrôlons la bonne santé de nos vignes, traitons avec parcimonie, souhaitant conserver toute la richesse de nos terroirs. Je remets toute la conduite du vignoble au goût du jour, bousculant parfois les vieilles habitudes, ayant une véritable réflexion quant à l’environnement, et j’en fais profiter mes vignes et mes vins. Nous travaillons “à l’ancienne” en préservant le qualitatif dans nos terres mais aussi dans nos vins. Mes vieilles vignes (80% du Domaine Robin) produisent de faibles rendements, je ne les “pousse” pas à produire plus, j’ai des exigences de qualité qui motivent mes décisions. Je veux à tout prix une culture raisonnée, remets à façon mes vignes. Honneur à la nature et au qualitatif, c’est un respect de notre terroir, de nos clients dont je suis très proche. Le Domaine Guy Robin a investi dans de nouvelles bennes pour les vendanges, un tapis de tri ainsi que dans l’achat de cuves thermo-régulées et d’une quinzaine de fûts neufs. Nous essayons, d’année en année, de continuer à progresser vers le qualitatif. Les Grands Crus  Valmur 2017 : immédiatement, le nez donne une sensation de maturité avec des notes solaires de pomme caramélisées mêlées à de la praline et de l’orange confite. Bouche plus fraîche, épicée, anis étoilé et surtout orange confite. Fraicheur salivante, onctuosité. Vin sautillant. Grand vin. Vaudésir 2012 : robe jaune dorée .Nez délicat très crayeux et épicé avec des notes poivre blanc. Notes fleurie après aération sur le rose. Bouche souple et vive à la fois. Finale noisette grillée. Vin tout en dentelle. Blanchot 2016 : robe dorée pâle avec de beaux reflets verts. Premier hyper frais mais qui a du mal à se donner. Des notes encens, genièvre apparaissent après aération. C’est le grand cru le plus tonique. Le boisé demande à se fondre. Vin complet aussi large que long. Bougros 2016 : robe dorée dominée par des reflets verts. Beaucoup de personnalité et d’originalité. Le nez est moins facilement abordable que le Blanchot ou le Vaudésir. Notes entre la fleur de sureau, la violette et des notes plus marines varech. Hyper tendu, le plus salivant de tous. Il demande encore à s’ouvrir. Retour pierre à fusil. Se rapproche du style de certaines Preuses. Ne ressemble à rien d’autre qu’à un Chablis. Grand. Identitaire. Les Premiers Crus Vaillons 2017 : robe cristalline. Nez d’une pureté extraordinaire. Un bouquet de fleur accompagné de notes de zeste agrumes fins. La bouche est dans la continuité avec une trame mentholée anisée qui tonifie le tout. Vin très gourmand. Vaillons 2016 : robe dorée verte. Sensation immédiate de concentré de fruits mûrs, pêches de vigne compotées, prune, litchis et florale sur des notes de rose. Vin très gourmand tout en délicatesse. La bouche est tout aussi fruitée que le nez. Finit sur la rhubarbe et l’abricot. Montmains 2017 : robe dorée. Nez très puissant et solaire. Touche noix de coco mêlées au terroir des Butteaux qui ressort avec toujours l’aspect marneux pétrolé. Le boisé est présent mais se marie à merveille. Après les Chablis, la longueur et la puissance est franchement énorme. Montée de Tonnerre 2017 : robe dorée verte. L’élégance et la pureté minérale est ce qui interpelle immédiatement. L’ensemble est pour le moment très floral fin avec en arrière-plan des notes pierre à fusil. Beaucoup plus sévère et salivant que le Montmains avec un boisé moins intégré pour le moment. Un bloc de pureté minérale. Tout en délicatesse. Grand devenir. Le Chablis Chablis Cuvée Marie-Ange 2017 : robe dorée plus prononcée que le chablis classique. Nez sur un registre différent avec la noisette grillée, la fleur d’oranger, la brioche. L’attaque est plus puissante et finit sur un mélange confit de pomme caramélisé et d’abricot. La bouche est sautillante et très gourmande. Chablis 2017 : robe dorée. L’ensemble apparaît plus iodé au nez. La bouche est par contre plus fruitée, plus avenante, plus onctueuse et plus salivante. Petit Chablis 2017 : nez dominé par des notes solaires entre la poire, la fleur d’acacia et des notes de tabac blond. Bouche dynamique très salivante avec une touche citronnée anisée.

   

Chablis Guy Robin

Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 12 63

Email : contact@domaineguyrobin.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Jean-Marie NAULIN


Très belle place dans le Classement pour ce domaine familial de 15 ha.  Yvette Naulin est “plus que satisfaite de la vendange 2018, elle est superbe, malgré la sécheresse de l’été, un bel orage ainsi qu’une semaine de rosée matinale, ont permis de gorger les grains et de nous donner des jus qualitatifs et en quantité. Pour Jean-Marie Naulin, “sont à la vente cette année, les Petit Chablis, Chablis, Chablis Premiers Crus Beauroy 2019, Fourchaume 2018 et 2019. Le manque d’eau, nous dit-il, a réduit la récolte 2019, néanmoins, les vins sont stables et actuellement sur lies pour avoir plus d’arômes, ils sont fruités et ressemblent aux vins des trois années précédentes. La qualité est bien présente, la quantité n’a pas suivi.” Superbe Chablis Premier Cru Beauroy 2017, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, de bouche ample, c’est un grand vin de belle couleur jaune ambré, qui mêle structure et vivacité, harmonieux en bouche avec des nuances de pomme, de musc et de miel, un vin parfait avec, par exemple, un brochet aux girolles ou une terrine de saumon aux amandes. On se fait plaisir également avec ce Chablis 2017, tout en délicatesse, où dominent les agrumes et les petits fruits secs, d’une belle finesse, tout en structure et parfums, ample et persistant, suave, où s’entremêlent en bouche les fruits et les fleurs fraîches. Il y a le Chablis Premier Cru Fourchaume 2016, minéral, typé, au nez de fumé typique, très persistant et tout en finesse, d’une belle concentration aromatique, puissant au nez comme en bouche. Quant au Petit Chablis 2017, il est bien vif et frais, parfait avec une mayonnaise de tourteaux aux pommes Granny-Smith ou une quiche au saumon, par exemple.


6, rue du Carouge
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 40 95
Email : domainenaulin@orange.fr
Site personnel : www.domaine-naulin-chablis.fr

Domaine DENIS Père et Fils


Vignoble de 13 ha. Conduite de la vigne traditionnelle et culture raisonnée. L’éraflage est systématique et la macération dure 14 jours. Les rouges sont élevés en fûts 14 à 18 mois dont une partie de chêne neuf (le fût neuf est utilisé avec vigilance afin de respecter chaque terroir), les blancs sont vinifiés en fûts de chêne dans lesquels ils seront élevés 12 mois. Remarquable Pernand-Vergelesses blanc 2017, de bouche intense où dominent les agrumes mûrs et les petits fruits secs, de robe séduisante, parfumé, dense et très typé, de jolie garde, parfait, par exemple, avec des escargots gris en rissolés. Magnifique Pernand-Vergelesses rouge 2018, il est long en bouche, au nez légèrement épicé, un vin avec des notes spécifiques et persistantes de mûre et d’épices. Dans la lignée, ce Pernand Sous Frétille 2018, complet, associant finesse et charpente, un vin coloré et riche, très parfumé (truffe, groseille). Magnifique Pernand-Vergelesses Premier Cru Île des Vergelesses 2018, riche et persistant, au bouquet intense, très typé, un beau vin classique, dense, parfumé, d’une longue finale. Remarquable Chorey-Les-Beaunes 2018, qui mêle structure et finesse, au nez concentré́ de griotte, tout en souplesse et en nuances. Quant au Corton-Charlemagne 2017, d’une belle couleur jaune clair, au nez très caractéristique de pain grillé et pêche, avec des touches exotiques, de bouche harmonieuse, il est d’une belle richesse aromatique, parfait, par exemple, avec une salade de homard au céléri-rave et truffe fraiche ou des tagliatelles aux truffes et foie gras. Le Savigny-Lès-Beaune 2017, puissant, aux tanins très structurés, au nez dominé par le cassis mûr, la violette, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins amples et très fins à la fois, d’un grand équilibre en finale. On se fait aussi plaisir avec son Bourgogne Chardonnay 2018 tout en rondeur, bouqueté avec des notes de noisette, un vin souple et délicat en bouche. Excellent Coteaux Bourguignons Rosé 2018, de belle couleur, tout en saveurs et parfums, d’une finale fraîche et persistante, légèrement épicée. Et toujours ce chaleureux et typé Corton Grand-Cru Les Paulands 2017, fort bien élevé, gras, marqué par son terroir, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, fondu en bouche, avec des connotations de griotte, de violette et de musc, un vin riche, ample, soyeux, à déboucher, notamment, sur une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou un filet de bœuf en croûte.

Christophe Denis
4, Chemin des Vignes-Blanches
21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 50 91
Email : contact@domaine-denis.com
Site personnel : www.domaine-denis.com

Domaine François BERTHEAU


Au sommet. Domaine familial repris par François Bertheau en 2004, cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé 6 mois après sa mise en bouteilles. Sols argilo-calcaires. “Toute la gamme de nos Chambolle-Musigny est en vente cette année, dans le millésime 2018, nous indique François Bertheau. Les vendanges 2019 nous ont été particulièrement bénéfiques qualitativement, tout y est : couleur, fruité, degrés élevés (13, 14°), et nous n’avons pas eu à faire de chaptalisation, dommage que la quantité n’ait pas suivi.” On est bien à la tête de son appellation avec ce superbe Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2016, aux arômes de fruits mûrs (cassis, fraise), de bouche puissante et distinguée, un vin étoffé, coloré et complexe comme nous les aimons, d’excellente évolution. Le 2015, a une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très parfumé, avec ces notes d’humus et de fruits surmûris. Remarquable Chambolle-Musigny Premier Cru 2015, très typé, aux tanins mûrs, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, de très bonne garde.  Le 2014, de robe brillante, est un vin subtil, de bouche fondue, aux notes de griotte surmûrie et de poivre, où la finesse s’allie à un velouté savoureux, à présenter avec une terrine de faisan au foie gras ou un rôti de veau. Le 2013, dégage un nez de griotte surmûrie, de jolie matière, soyeuse et ample, un vin très parfumé (cannelle, cuir et violette). Son Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses 2015, aux tanins savoureux et riches àn la fois, est gé́néreux, coloré, avec cette finale charnue et charmeuse, dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Excellent Chambolle-Musigny Village 2016, de couleur soutenue, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise et d’épices. Remarquable Chambolle-Musigny Premier Cru 2017, particulièrement charmeur, aux tanins très équilibrés, alliant charpente et rondeur en bouche, un vin typé, ample, de bouche puissante, au nez envoûtant avec ces notes de violette et de pruneau. Quant au Chambolle-Musigny 2017, de couleur grenat, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, c’est un beau vin souple et très fin, de belle structure.


5, rue du Carré
21220 Chambolle-Musigny
Téléphone :03 80 62 85 73
Email : domaine@francoisbertheau.com
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine.bertheau

DOMAINE GERARD TREMBLAY


Un remarquable propriétaire qui exploite avec son épouse Hélène, et leurs enfants Vincent et Éléonore, un beau vignoble, patiemment constitué qui compte aujourd'hui 37 hectares dont une dizaine en Premiers Crus auxquels s'ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et Grand Cru Vaudésir, l'un des plus grands vins de Chablis. Très attaché à la qualité, très méticuleux et travailleur, Gérard Tremblay, de caractère tenace et volontaire vinifie avec toutes les techniques modernes au service de son savoir-faire traditionnel. La force de Gérard Tremblay est d'apporter autant de soins à l'élevage de ses Grands Crus qu'à celui de ses vins de Chablis et plus d'un serait surpris à une dégustation à l'aveugle d'une si belle qualité de vins. Remarquable Chablis Premier Cru Côte de Léchet 2017, qui associe structure et distinction, avec ces senteurs de fumé bien spécifiques au palais, où s'entremêlent des notes persistantes de fruits blancs et de chèvre- feuille, tout en finale. Superbe Premier Cru Montmains 2017, c’est un vin distingué, d’un grand classicisme, très aromatique avec des notes de fruits mûrs et de fleurs blanches, tout en amplitude au palais. Beau Chablis Premier Cru Fourchaume 2018, racé, au nez fleuri, suave mais délicat, d’une très belle persistance aromatique en bouche où s’épanouissent des connotations de miel et de lis, tout en finale. Le Chablis Premier Cru Beauroy 2017, est très typé, bien parfumé et persistant, sec et complexe en bouche, fleurant le musc, le citron et l’aubépine, tout en bouche. Le 2016, a des notes de noisette et de miel, puissant, tout en délicatesse, très ample au palais, un grand vin racé, vraiment remarquable par sa structure et sa longueur en finale. Nous apprécions aussi l’exceptionnel Chablis Grand Cru Vaudésir 2017, aux nuances de petits fruits frais et de grillé, d’une belle vivacité, de bouche puissante, dense, tout en nuances, un vin alliant finesse et structure, très minéral. Le 2016, aux arômes de noisette grillée, de robe jaune aux reflets d’or, est intense et raffiné, tout en charme, de bonne bouche équilibrée, aux notes de pêche et de pain grillé, très bien élevé lui aussi. Il y a encore le Chablis Vieilles Vignes 2018, de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, très bien équilibré, aux connotations de petits fruits secs et de poire au palais, de bouche distinguée. Le Chablis 2018, associant puissance et distinction, est très élégant, tout en finesse, au nez de fleurs et de musc, encore un peu jeune, et le Petit Chablis 2018 est toujours charmeur par sa nervosité au palais.


12, rue de Poinchy
89800 Chablis
Téléphone :03 86 42 40 98
Email : contact@chablis-tremblay.com
Site : gerardtremblay
Site personnel : www.chablis-tremblay.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Michel PRUNIER et Fille


Au sommet. Une propriété familiale (4 générations) de 12 ha. Un vigneron chaleureux qui est épaulé par sa fille, Estelle, qui prend part à la vinification, elle est dans la cave et le chai. ?Je travaille mes vignes en labourant et m?efforçant de respecter mon terroir et l?environnement. En labourant, on aère le sol et l?effet terroir ressort mieux, c?est vraiment positif.?
Pour Michel Prunier, ?la vendange 2018 a été excellente, après un printemps assez humide, une belle floraison fin mai début juin, l?été avec des températures caniculaires a apporté aux raisins une belle maturité de 90 jours, pas d?incident climatique jusqu?à la vendange, ce qui a donné une récolte assez généreuse et de très belle qualité, une telle vendange, on n?en retrouve qu?une seule fois par décennie !
Les vins blancs manquent peut-être un peu d?acidité, ils sont très friands et seront très agréables à déguster dans un avenir assez proche, alors que les rouges sont plus structurés, d?une très belle couleur, des vins complets assez puissants, avec une garde de 10, 15 et même 20 ans.?
On ne peut qu?aimer cet Auxey-Duresses Premier Cru Clos du Val rouge 2016 (sol argilo-calcaire, vieilles vignes âgées de 40 ans, vendange manuelle avec table de tri à la vigne, élevage de 18 mois en fûts avec 25% de fûts neufs), d?une très belle charpente, avec des nuances de griotte et de fumé, un vin dense, très corsé. Savoureux Volnay Premier Cru Les Caillerets 2017, issu de vignes de 53 ans et 23 ans à parts égales, sur un sol silico-calcaire (18 mois en fûts dont 25% de neufs), tout en rondeur, jolis arômes de fruits noirs assez mûrs, très belle longueur en bouche, un vrai vin ?plaisir? !
Tout en bouche, bien typé, le Pommard Les Vignots 2016, issu d?une vigne d?altitude qui n?a pas souffert de la gelée, est d?une belle maturité, aux tanins souples, c?est un vin bien structuré, équilibré à la robe d?un pourpre soutenu. On poursuit avec ce Beaune Premier Cru les Sizies 2017, sol calcaire marneux, issu de très vieilles vignes de plus de 78 ans, élevé 18 mois en fûts dont 25% de neufs, plus souple que le Volnay (?c?est dû aux sols calcaires?), plus friand, sur le fruit frais, plutôt que le fruit compoté.
Superbe Auxey-Duresses Premier Cru rouge 2016, parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue où l?on retrouve une pointe d?acidité. Séduisant Auxey-Duresses blanc 2017, Chardonnay, un vin fin, souple néanmoins bel équilibre, arômes délicieux de fruits blancs bien mûrs soulignés par des notes de miel et de pain d?épices. Très beau Meursault Les Clouds 2017, issu des vignes situées sur ce lieu-dit qui se trouve en altitude, son terroir de sol calcaire donne au vin beaucoup de minéralité, c?est une dominante, jolie structure grâce à l?élevage en fûts, un grand vin que l?on pourra apprécier d?ici 5 ans. Goûtez également l?Auxey-Duresses blanc Vieilles vignes 2017, 100% Chardonnay, élevé 10 mois en fûts avec 20% de fûts neufs, au nez fin où l?on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, de bouche franche, aux notes subtiles de fumé au palais, et le Chorey-Les-Beaune rouge Les Beaumonts 2016, avec ces connotations subtiles de griotte et d?humus, associe puissance et distinction en bouche, un vin très bien élevé, aux tanins soyeux.
Michel Prunier, diplômé d?un BTA au lycée viticole d?Avize en Champagne, élabore lui-même un Crémant de Bourgogne, assemblage d?Aligoté, de Chardonnay et de Pinot Noir, médaille d?Or au concours National des Crémants de France, d?une belle vinosité mais avec cette nervosité caractéristique, aux notes de tilleul et d?agrumes confits. 

18, route de Beaune
21190 Auxey-Duresses
Tél. : 03 80 21 21 05
Email : domainemichelprunier-fille@wanadoo.fr
www.domainemichelprunieretfille.com


Domaine Jean CHARTRON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. L?histoire de la famille Chartron est intimement liée à celle de la Bourgogne et, plus précisément encore, à celle de Puligny-Montrachet. On se doute que la vinification des Vins blancs s'opère de manière traditionnelle. Les Vins fermentent et font leur élevage en fûts de chêne, exception faite des appellations régionales pour lesquelles ces opérations ont lieu pour partie en fûts et pour partie en cuves. Pour les fûts, l'origine de bois de prédilection reste la région de l?Allier pour une grande majorité. Le pourcentage de fûts neufs, varie de 10 à 40%, avec une moyenne d'âge jamais supérieure à 5 ans pour l'ensemble des fûts.
Deux nouveautés au Domaine Jean Chartron : le retour de la sœur de Jean-Michel, Anne-Laure, qui interviendra plus sur le vignoble pour peaufiner et chouchouter les raisins et ainsi apporter la meilleure matière première possible à son frère vinificateur. La philosophie de la fratrie déjà très orientée agriculture Bio pourrait pour certains travaux prendre des orientations de biodynamie, toujours non certifiée.
Formidable Chevalier-Montrachet Grand Cru Clos des Chevaliers (Monopole) 2014, marqué par son terroir, d?une grande complexité aromatique (amande, épices, musc), tout en bouche, tout en persistance.  Le Bâtard-Montrachet Grand Cru 2014 est d?une grande complexité aromatique (fruits secs, fumé, pomme, poire), très équilibré, gras en bouche, riche et structuré, avec ces saveurs si caractéristiques de fruits jaunes mûrs et de pain grillé en finale, idéal sur une daurade à la provençale ou des tagliatelles aux truffes et foie gras.
Splendide Corton Charlemagne Grand Cru 2014, où l?on retrouve toute la force de son terroir, d?une belle complexité d?arômes (amande, pain brioché), un grand vin gras, racé et typé, de bouche onctueuse.
Le Puligny-Montrachet Premier Cru Folatières 2013, parfumé, intense, aux notes de poire fraîche, tout en bouche, gras mais avec cette nervosité caractéristique, aux notes d?aubépine et de citron, un vin tout en charpente, classique et franc comme cet autre Puligny-Montrachet Premier Cru Clos du Cailleret, un vin puissant, avec des arômes de grillé et d?abricot, de bouche riche mais fraîche, très bien équilibré en acidité.

Jean-Michel et Anne-Laure Chartron
8 bis, Grande-Rue
21190 Puligny-Montrachet
Tél. : 03 80 21 99 19
Email : info@jeanchartron.com
www.jeanchartron.com


Domaine Manuel OLIVIER


Issu d?une famille d?agriculteurs, Manuel Olivier s?installe en 1990, avec quelques hectares de vignes et cultive également des petits fruits. Aujourd?hui, grâce à ses efforts, il exploite un domaine de 11 ha. La culture est raisonnée.
Bien sûr, il y a ce Clos de Vougeot Grand Cru 2017, 18 mois d'élevage sur lies fines travaillées en fûts de chêne, de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, avec ce nez caractéristique où se devinent la prune, l?humus et la cannelle, un vin aux tanins très équilibrés, de bouche puissante avec des notes de fruits rouges cuits et de poivre, de garde (153€).
Le Vosne-Romanée Les Damaudes 2017, vignes de 60 ans, 18 mois d'élevage sur lies fines travaillées en fûts de chêne, avec ces senteurs de cassis, d'humus et de réglisse, est un vin de charpente souple, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois et de fumé (53,90€), typé comme le Pommard Premier Cru 2017, aux tanins fondus, au bouquet complexe où s?entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, un vin bien corsé (48,90€).
Le Nuits Saint-Georges Premier Cru 2017, 18 mois d'élevage sur lies fines travaillées en fûts de chêne, où s?entremêlent les saveurs de sous-bois, de cuir et de fruits surmûris, fin et dense, est un vin qui demande à se fondre, vraiment prometteur (51,90€).
Tout en charme comme il se doit, le Chambolle-Musigny 2017, aux notes d?humus et de pruneau, tout en velours, d?une très grande typicité, est un vin authentique comme on les aime, de robe brillante (45,90€).
On poursuit avec cet excellent Nuits Saint-Georges 2017, vignes de 40 ans, 18 mois d'élevage sur lies fines travaillées en fûts de chêne, où s?entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, charnu et coloré (34,90€), le Gevrey-Chambertin 2017, même élevage, de robe grenat, intense au nez comme aux papilles, distingué, au bouquet présent avec des notes de réglisse et de groseille (35,90 e).
En blancs, on se régale avec le Meursault Premier Cru Les Charmes 2017, vignes de 30 ans, élevage 18 mois en fûts de chêne, de robe dorée, riche et savoureux, très charmeur, au nez superbe, fleurs, noisette, fougère, (57,90€) et ce Corton Charlemagne Grand Cru 2017, issu d?une vigne de 50 ans, élevage 18 mois, racé et onctueux en bouche, intense, riche en arômes comme en structure, avec des notes de fruits mûrs et de fleurs blanches, est tout en amplitude.
Joli Bourgogne Aligoté 2017, vignes de 25 ans, franc et frais comme il le faut (8,15€), et un séduisant Bourgogne Hautes Côtes de Nuits blanc 2018, Chardonnay, vignes de 30 ans, de bouche pleine (13,15€). Goûtez encore le Crémant de Bourgogne rosé, 100% Pinot Noir, fermentation 30 jours environ en cuve Inox, de mousse vive, marqué par la framboise au nez comme en bouche (10,60€).

Concoeur et Corboin
21700 Nuits-Saint-Georges
Tél. : 03 80 62 39 33
Fax : 03 80 62 10 47
Email : contact@domaine-olivier.com
www.vindebourgogne-manuel-olivier.com



> Les précédentes éditions

Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018

 



Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine Jacques CARILLON


Sylvain MOSNIER


Domaine SEGUIN-MANUEL


AUVIGUE


Domaine Pierre GELIN


Domaine René CACHEUX et Fils


Domaine DENUZILLER


Domaine Albert JOLY


Domaine GROS Frère et Soeur


Domaine Guy BOCARD


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine DENIS Père et Fils


Jean-Marie NAULIN


Clos BELLEFOND


Frédéric ESMONIN


Domaine Jean CHARTRON


Domaine Guy ROBIN


Domaine JOMAIN


Domaine BERTHAUT-GERBET


Domaine Alain GEOFFROY


BADER MIMEUR


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Gérard DOREAU


Philippe LECLERC


Robert AMPEAU et Fils


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine des MONTS LUISANTS


Gérard TREMBLAY


Domaine François BERTHEAU


Domaine LUQUET depuis 1878


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Pierre BOURÉE Fils



H. DARTIGALONGUE ET FILS


HENRY NATTER


CHATEAU PONT LES MOINES


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE DE ROSIERS


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales