Guide Des Vins De Bourgogne

Edition du 17/03/2015
 

DOMAINE GELIN

Exception

Domaine Pierre GELIN

Le Domaine Pierre Gelin est une propriété familiale de 11,50 hectares, dont les vignobles s’étendent sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. La propriété, créée en 1925 par Pierre Gelin, puis exploitée par Stéphen Gelin, son fils, dont le fils, Pierre-Emmanuel, dirige aujourd’hui la propriété.


Ici, on accorde un grand soin à la méthode culturale, la lutte raisonnée est appliquée, les vignes sont labourées et la famille Gelin privilégie les fertilisants naturels (algues, fumures issues de l’agriculture biologique). Tous les soins sont apportés à la vigne (ébourgeonnage très sélectif, palissage relevé, effeuillage manuel...). Les vins sont élevés en fûts de chêne durant 20 à 22 mois, avec un pourcentage de fûts neufs variant selon les crus et les millésimes pour un léger boisé, puis mis en bouteilles à la propriété et ne sont commercialisés qu’après un an ou deux. Leur nouvelle infrastructure regroupe le chai de vinification, l’embouteillage et le stockage des bouteilles, le chai de vieillissement en sous-sol dans des caves voûtées, le bureau, un caveau d’accueil et une salle de réception, et se trouve en centre ville (22, rue de la Croix-Blanche). A Fixin on est obligé de passer devant eux ! Fixin rouge 2011 : rouge grenat brillante. Le nez est frais, fin subtilement boisé. En bouche, les arômes de baies rouges et d’épices douces dominent l’attaque. La matière est en place, gourmande et racée à la fois. Les tanins en partie fondus sont fermes mais sans rigueur. Fixin La Cocarde 2011 : rouge grenat brillant. La tonalité est plus sauvage que fruitée : le terroir est ici affirmé. La bouche est onctueuse pour l’attaque, mais se poursuit sur un mode tendu et minéral. La texture des tanins est croquante et charnue. Une note de poivre gris domine la finale. Cette nouvelle parcelle exploitée donne un vin complet et racé. Fixin 1er Cru Clos Napoléon rouge 2011 : rouge rubis brillante d’intensité moyenne. Le nez fin et distingué s’accompagne d’une agréable note florale (violette, lys). Beaucoup de charme en bouche avec une texture généreuse et délicate. La fraîcheur de l’exposition «haut de coteaux» se manifeste par une vivacité minérale. Longueur toute en tension pour ce vin racé, longiligne et précis. Fixin 1er Cru Hervelets rouge 2011 : Belle robe rouge rubis d’intensité moyenne. Le nez évoque les fruits rouges (framboise) et les fleurs (violette, glycine) avec une finesse et une pureté hors du commun. La bouche est typée, toujours fine et délicate pour ce terroir. Les tanins, finement croquants, donnent le relief à la finale. Gevrey Chambertin rouge Clos de Meixvelle 2011 : rubis brillante. Très joli nez discret de fruits rouges avec une petite note boisée rappelant la pâte d’amande. En bouche, l’attaque est fraîche. La matière est déjà bien en place, avec une pointe de rigueur dans les tanins donnant le relief sur la longueur. Gevrey Chambertin 1er Cru Clos Prieur rouge 2011 : rouge grenat intense. Nez puissant de fruits rouges. Le boisé est perceptible sous forme de senteurs fraîches et épicées (poivre noir). La bouche est ferme, mais les tanins racés ne demanderont qu’à se fondre. Finale marquée par une note chaude de vanille rappelant l’élevage à 30% de fûts neufs. Chambertin Clos de Bèze rouge 2011 : rouge rubis brillante. Premier nez sucré et épicé avec des notes de cacao, signe d’un élevage avec une bonne proportion de fûts neufs. Viennent les senteurs de poivre, de coriandre et de cuir, une complexité aromatique typique de ce terroir. La bouche est équilibrée avec une juste tension entre tanins et acidité. La finale, longue et racée est logiquement encore serrée et sévère.

   

DOMAINE GELIN

Pierre-Emmanuel Gelin
22, rue de la Croix Blanche
21220 Fixin
Téléphone : 03 80 52 45 24
Télécopie : 03 80 51 47 80
Email : info@domaine-pierregelin.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/gelinpierre




> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE BLANCS
e_bourgogne_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

GUY ROBIN
TREMBLAY
CHARDONNAY
A.GEOFFROY
MOSNIER
NAULIN
DAMPT
HEIMBOURGER
BERSAN
Pascal HENRY
PISSE-LOUP
LETESSIER-TIXIER
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


ANTONIN GUYON (CCh)
MAREY (CCh)
JAFFELIN (CCh)
DENIS Père et Fils (PV)
DUBREUIL-FONTAINE (PV)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
PULIGNY-MONTRACHET
Vincent BACHELET (ChM)
CARILLON (BBM)
Jean CHARTRON (BM)
Marc JOMAIN (PM)
PRIEUR-BRUNET (BM)
Pierre BOURÉE
COUDRAY-BIZOT
LABOURE-ROI
SEGUIN-MANUEL
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
AMPEAU (M)
Guy BOCARD (M)
B. DELAGRANGE (M)
Marc BROCOT (Ma)
DICONNE (M)
DOREAU (M)
VIRELY-ROUGEOT (M)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
CHARLEUX (S)
CHOUPETTE (S)
CRUCHANDEAU
MEIX (SA)
CH. DE SANTENAY
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


LAROCHETTE (Crémant)
Michel PRUNIER (Crémant)
Jean GIRARD (Crémant)
Claude GHEERAERT
Pascal HENRY (Crémant)
NINOT (Rully)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
AUVIGUE
BRUYÈRE
CHALET POUILLY
DENUZILLER
LAROCHETTE
PAQUET
BERGER-RIVE
FEUILLARDE
GONDARD-PERRIN
Roger LUQUET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

ELLEVIN
GUETTE SOLEIL
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


PULIGNY-MONTRACHET
BADER-MIMEUR
(CHANGARNIER (M))
MAROSLAVAC-LÉGER (PM)
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


THALIE (Crémant)
VITTEAUT-ALBERTI (Crémant)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
Ch. FUISSE
Château de VINZELLES*



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

MOTTE
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


Jean FERY et Fils (PV)*
PULIGNY-MONTRACHET
René MONNIER (M)
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
GERMAIN et Fils (SR)
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


ROIS MAGES (Rully)*
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
COLLOVRAY-TERRIER
Dom. CRAIS (SV)*

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


Le père et la fille gèrent ce domaine de 20 ha, où les méthodes culturales sont respectueuses de l'environnement, l'objectif étant de produire une vendange riche et saine, tout en assurant la pérennité des terroirs. Les amendements et les applications de produits phytosanitaires sont raisonnés, les sols travaillés dans le but de préserver au maximum l'équilibre naturel des vignes. La récolte est assurée à la main à maturité et triée à l'arrivée en cuverie. Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Clos Berthet Monopole blanc 2012, séduisant, aux notes de noix fraîche, de bouche suave, très séduisant par sa structure et sa persistance d'arômes. Joli Bourgogne Chardonnay Les Crenilles 2012, au nez d'amande fraîche et de fruits, rond, classique et aromatique, très agréable sur un soufflé au fromage.  Le Savigny-Lès-Beaune Premier cru Les Vergelesses rouge 2011, de couleur soutenue, au nez de fruits macérés et d'humus, de bouche à la fois charpentée et ronde, commence à se goûter parfaitement. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Île des Vergelesses rouge 2011 est parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue. Remarquable Pommard Épenots Premier Cru 2011, de robe rubis intense, aux arômes de prune cuite et de musc, gras, de bouche riche. Tout en nuances, le Corton Bressandes 2011 dégage dégage un nez de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, un vin dense qui poursuit une excellente évolution.

Bernard Dubreuil et Christine Gruère-Dubreuil

21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 55 43
Télécopie :03 80 21 51 69
Email : domaine@dubreuil-fontaine.com
Site personnel : www.dubreuil-fontaine.com

Jean-Pierre DICONNE


Une place enviable dans le Classement et une grande réussite avec cet Auxey-Duresses Premier Cru Les Duresses rouge 2011, alliant rondeur et puissance en bouche, complexe et subtil à la fois, riche et structuré, un vin qui sent la violette, la framboise et la cerise, d’excellente garde. L'Auxey-Duresses Premier Cru Les Grands Champs rouge 2011, tout aussi typé, tout en bouche, aux connotations de mûre et de sous-bois, a des tanins équilibrés et mûrs, un très joli vin, où l’on retrouve au palais des nuances de fraise et de cuir. Remarquable Meursault Clos des Luchets 2011, de bouche délicate dominée par des nuances d'agrumes et de brioche, de belle structure, de robe brillante, tout en arômes, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité. Le Meursault Les Narvaux 2011, finement bouqueté (aubépine, rose), est de bouche subtile, persistante et également très parfumée (fruits frais jaunes, amande, pain grillé). Excellent Auxey-Duresses Vieilles Vignes blanc 2011, au nez de fleurs et de fruits secs, un vin tout en harmonie comme cet autre Auxey-Duresses blanc Terres Folles 2011, séduisant par sa vivacité au palais avec ces nuances de poire et de lis.


Rue de la Velle
21190 Auxey-Duresses
Téléphone :03 80 21 25 60
Télécopie :03 80 21 26 80
Email : contact@domaine-diconne.fr

Domaine Pierre MAREY et Fils


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Éric Marey veille avec amour sur ce très beau vignoble de 10 ha. Les vins sont élevés en fûts de chêne et sont suivis par un laboratoire durant toute leur évolution. Les vins sont majoritairement vendus au domaine auprès d'une clientèle fidèle de particuliers, et le reste est expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l'étranger. "Pour faire un bon vin, il faut de jolis raisins : la première des choses, c’est donc de bien entretenir ses vignes, nous raconte Éric Marey. Je fais tous les travaux manuellement, cultive mes vignes en lutte raisonnée sur mes 11 hectares, avec l’apport de compost pour enrichir les sols. Nous produisons moitié de vins blancs et moitié de rouges dans les appellations, Villages, Régionales, Premiers Cru et Grands Crus. Mes vignes sont plantées sur des collines et bénéficient d’exposition sud, sud-est et sud-ouest, c’est l’idéal. L’âge moyen du vignoble est de 35 ans. Notre terroir est très calcaire, argilo-calcaire, aussi. Il n’y a que 40 cm de terre végétale, ensuite c’est la roche et ses minéraux qui donnent toute la complexité à nos vins. Toutes nos vignes sont en coteau, c’est parfait pour le drainage, par contre, l’érosion au moment des gros orages nous oblige à remonter la terre bien souvent... Actuellement, nous proposons les 2011 en Pernand nous avons l’appellation régionale Bourgogne, le Pernand Vergelesses, “les Belles Filles”, les “Suchots” et Corton. Nous vendons les Blancs 2012, nous avons fait de petites récoltes et les vins se réservent déjà, les caves vont être vides ! Pour les Blancs 2012, la floraison ne s’est pas déroulée comme prévu... coulure et millerandage, résultat : de petits raisins soit moins 40%. A la dégustation, les vins sont délicieux, bien concentrés grâce aux petits volumes, on a vendangé tard, le 25 septembre, et avions une belle maturité. On retrouve beaucoup d’arômes primaires dans ce millésime. Des notes d’agrumes rafraîchissantes pour les vins blancs, une bonne acidité qui va leur permettre de bien vieillir même s’ils sont déjà agréables dans leur jeunesse. Beaucoup de gras, grand équilibre, belle longueur même dans l’appellation Villages. Les Grands Crus sont sublimes mais j’en aurai très peu. Nous avons beaucoup de chance avec la série des millésimes 2009, 2010, 2011 et 2012, que de bonnes années. Pour les différencier je dirais que les 2012, en rouges, sont des vins qui peuvent se garder, ils en ont le potentiel mais ils sont déjà très agréables dans leur jeunesse grâce à leur fruité. C’est d’ailleurs toujours mon objectif, je privilégie le fruit, les vins soyeux. Je pratique la macération à froid pendant 5 jours pour extraire les bons tanins, je n’aime pas les tanins trop secs. L’élevage se fait en barriques pour les vins blancs, un an environ, et pour les rouges, 14 mois pour les Villages et au moins 18 mois pour les Grands Crus. Tout est fait en fûts avec une partie de fûts neufs, pour les Villages cela représente 30% dans des barriques de deux ou trois vins, et pour les Grands Crus cela représente 40% de fûts neufs. J’ai 4 tonneliers qui me fournissent, surtout des fûts provenant de chênes de l’Allier et de la Nièvre. En 2013, nous avons grêlé le 23 juillet, récolte moyenne entre les blancs et les rouges c’est moins 60%, les caves se vident... Je fais le vin comme je le sens, j’aime la finesse et l’élégance avec un maximum de gras. Mes vins n’ont pas de robe trop foncée, je ne veux rien forcer, on pourrait le faire à la vinification mais après, les tanins sont durs, ce n’est pas le style de nos grands vins Bourguignons, on les dénaturerait ! Ce n’est évidemment pas mon but, j’aime les vins équilibrés qui respectent le terroir, je veux le retrouver dans mon verre." On le comprend et on acquiesce en savourant ce splendide Corton-Charlemagne Grand Cru 2011, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe brillante et limpide, de bouche savoureuse avec des nuances de miel et de pêche mûre, un grand vin comme ce 2010, d'une très belle harmonie, très élégant, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (poire, aubépine, pain grillé…), d'une grande ampleur. Le 2009 est gras, aux connotations de fleurs, d'épices et de fruits cuits, un vin de bouche suave, ample, chaleureuse et d'une très longue finale, de belle évolution. Le Corton Grand Cru 2011, avec ces senteurs subtiles de griotte et d'humus, qui associe puissance et distinction en bouche, bien élevé, aux tanins présents et souples à la fois. Le 2010, remarquable, est intense et chaleureux, charpenté, aux connotations de truffe et de griotte mûre, tout en bouche. Beau 2008, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, fondu en bouche, avec des saveurs de griotte, de violette et de musc, un vin riche, typé, ample, qui poursuit sa belle évolution. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2011, de belle robe pâle, avec cette vivacité alliée à une suavité agréable, est un beau vin où s'entremêlent des notes d'amande, de fruits mûrs et de bruyère. Joli Pernand-Vergelesses blanc 2011, de bouche persistante et très harmonieuse, avec des nuances délicates de pêche blanche et de narcisse. Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Les Fichots rouge 2010, typé, de couleur soutenue, d'une belle charpente, riche, aux connotations de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre.

Éric Marey
5 et 6, rue Jacques Copeau
21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 51 71
Télécopie :03 80 26 10 48
Email : domaine.pierremareyfils@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-pierremarey

DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


Éric Marey veille avec amour sur son joli vignoble de 10 ha. Les vins sont élevés en fûts de chêne et sont suivis par un laboratoire durant toute leur évolution. Les vins sont majoritairement vendus au domaine auprès d’une clientèle fidèle de particuliers, et le reste est expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l’étranger. Le domaine vous propose en vins blancs : Aligoté, Pernand-Vergelesses, Pernand-Vergelesses Premier Cru "Sous Frétille", et Corton Charlemagne Grand Cru. En vins rouges : Savigny-Lès-Beaune "Les Rouvrettes" Premier Cru, Bourgogne, Pernand-Vergelesses "Les Belles Filles", Les Fichots Premier Cru et Corton Grand Cru. Splendide Corton-Charlemagne Grand Cru 2010, d’une belle harmonie, très élégant, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (poire, aubépine, pain grillé…), d’une grande ampleur, un vin très prometteur. Le 2009 est gras, aux connotations de fleurs, d’épices et de fruits cuits, un vin de bouche suave, ample, chaleureuse et d’une très longue finale, de belle évolution. Le Corton Grand Cru 2010, remarquable, est intense et chaleureux, bien charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre, tout en bouche. Beau 2008, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, fondu en bouche, avec des connotations de griotte, de violette et de musc, un vin riche, typé, ample, soyeux. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2010, harmonieux, dégage des arômes de fruits blancs et d’amande, un vin d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique en finale. Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Les Fichots rouge 2010, typé, de couleur soutenue, d’une belle charpente, riche et structuré, aux connotations caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre. Le 2009, d’un beau rouge foncé brillant, est de bouche intense où dominent le pruneau et le poivre, riche et distingué. Goûtez également le Savigny-Les-Beaune 2010, de robe intense, au nez dominé par les fruits cuits, et le Pernand-Vergelesses Les Belles Filles rouge 2010, parfumé, dense, tout en distinction, aux notes très classiques de cassis et de sous-bois, aux tanins fermes.

Eric Marey
Rue Jacques Copeau
21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 51 71
Télécopie :03 80 26 10 48
Email : domaine-pierremarey@vinsdusiecle.com
Site : domaine-pierremarey


> Nos dégustations de la semaine

VITTEAUT ALBERTI


Goûtez le Crémant de Bourgogne Blanc De Blancs 2009, marqué par la proportion importante de Chardonnay (80%, le reste en Aligoté), particulièrement séduisant, de très belle teinte, avec ce nez dominé par les fruits secs et la rose, ample, un vin subtil et complexe, d'une belle persistance aromatique en bouche, avec ces notes délicates de pêche et de noix au palais. Savoureux Crémant de Bourgogne rosé, tout en bouche, très franc, aux connotations fruitées persistantes avec des nuances de mûre, mêlant rondeur et charme, légèrement épicé comme il se doit, aux arômes intenses. Il y a aussi le Crémant de Bourgogne brut, parfumé et persistant, alliant finesse et structure, une cuvée dense, aux connotations de rose et de fruits secs.
16 , rue de la Buisserolle
71150 Rully
Tél. : 03 85 87 23 97
Fax : 03 85 87 16 24
Email : vitteaut-alberti@wanadoo.fr
www.vitteaut-alberti.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Clos BELLEFOND


Au sommet. Domaine familial de 9 ha, fondé en 1889, où les vinifications se font en cuves de chêne, ouvertes pendant une dizaine de jours. Les vins sont élevés en fûts 18 mois environ. À noter qu’avec un spécialiste du tourisme bourguignon, ils développent une activité de tourisme viticole, ce qui est une excellente idée.
“Le 2011, me précise le sympathique et passionné Bernard Chapelle, pour l’ensemble de la Bourgogne, est un millésime agréable et, dans certaines appellations il sera de garde. En Santenay et Chassagne-Montrachet, les rendements sont faibles, normaux en Pommard et Volnay, et le tout donnera de très belles choses. La différence se fera sentir d’une parcelle à l’autre, le négoce ne s’y est pas trompé puisque quasiment tout ce qui pouvait être acheté l’était fin décembre. Pour la culture, c’était une année terriblement précoce au printemps, une précocité qui a été stoppée par le temps très médiocre de juillet. Si le début de cycle était très facile, il a fallu être vigilant fin juillet et début août, mais, la vigne s’est bien comportée. Nous avons débuté les vendanges le 31 août, le superbe temps de fin août et septembre a apporté une belle maturité. Je dirais que ce millésime 2011 se situe entre 2007 et 2008, il sera plus de garde que le 2007, sans être au niveau du 2008, mais un millésime avec un style très Bourgogne, avec de belles couleurs.”
Le 2012 est un vin de garde, et le 2013, plus fruité, intéressant et également de garde. Ce vin pourra se boire bientôt. En Côte de Beaune, les années 2012 et 2013 ont été difficiles, peu de vins, mais très bons. En Meursault, la récolte 2013 a été normale, le niveau qualitatif est présent dans ces millésimes.”
On patiente avec ce superbe Santenay Clos Bellefond 2010, d'un beau rouge foncé brillant, de bouche intense où dominent le pruneau et le poivre, riche et distingué. Le 2009, coloré, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, très charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit son excellente évolution (14,40 €). Le 2008, issu de sols pauvres d’une ancienne carrière, puissant et coloré, très typé, très équilibré, aux tanins fermes mais soyeux, de bouche dominée par les fruits rouges et l’humus, de bonne garde comme en atteste ce 2006, retrouvé dans ma cave, de belle couleur, aux tanins mûrs, charnu, charpenté, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, qui poursuit son évolution. Goûtez aussi le Santenay Clos Genet 2010, coloré et complexe, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée bien caractéristique, de bonne charpente, bien corsé et persistant en bouche comme il le faut.
Remarquable Pommard Premier Cru La Platière 2011, issu de sols caillouteux, coloré, parfumé (notes de cerise noire et de réglisse), qui allie délicatesse et puissance en bouche, encore bien jeune. Le 2010 poursuit son évolution, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, est un grand vin typé, avec des nuances de cassis et de cuir, d’une grande richesse comme ce 2009, très harmonieux, très parfumé (fruits rouges frais, humus…), avec ces nuances de mûre et d’épices caractéristiques de son terroir (24 e), de garde comme le 2008, complet, parfumé au nez comme en bouche (fraise des bois, violette, humus), est de couleur pourpre intense, aux tanins riches, un vin associant puissance et finesse, de garde.
Le Chassagne-Montrachet Morgeot Premier Cru 2010, corsé, ample, aux tanins fermes et ronds à la fois, est d’une belle harmonie en bouche, où se mêlent la griotte et l’humus. Le 2009, très aromatique, bien équilibré, au nez subtil, est un vin d’une jolie concentration en bouche. Excellent Volnay-Santenots Premier Cru 2011, riche et persistant, au bouquet intense de cassis et d’humus, est un vin solide, de belle structure, charnu, très parfumé en bouche, très fin, aux saveurs intenses à dominante de fruits macérés. Beau 2010, d’une belle teinte velouté et soyeuse, aux senteurs de cassis, de pruneau et d’épices, racé, aux tanins riches et savoureux, tout en bouche. Beau 2009, typé, aux arômes de violette et de mûre, un vin gras, d’une belle expression aromatique au palais avec ce léger goût fumé, charnu, riche et généreux (21,50 e). Le 2008 est une référence, aux tanins présents, riche et intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise, de violette et de sous-bois, de garde. Vous aimerez aussi le Santenay Premier Cru Passetemps 2011, où s’entremêlent les saveurs d’épices et de fruits surmûris, ferme en bouche, d’un grand classicisme, commence à peine à s’ouvrir (21,30 €, ce n’est pas cher). Le Santenay Premier Cru La Comme 2010, au nez de myrtille, de violette et d’épices douces, gras, où la puissance s’allie à la finesse, est un vin de couleur profonde aux reflets violacés. Le 2009, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet de cassis, de musc, est un vin ferme, solide, de belle structure, de garde (16 € environ). Des cuvées plus anciennes, de 2005 à 2001, sont disponibles, les 2000 et 2001, étant à leur apogée. Pour exemple, ce Santenay Clos Bellefond 2005, au nez puissant où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche soyeuse et riche, très typé.

Laurence et Bernard Chapelle
Domaine Mouis Nié - 2, route de Chassagne
21590 Santenay
Tél. : 03 80 20 60 29
Fax : 03 80 20 65 92
Email : clos-bellefond@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/closbellefond
www.closbellefond.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Maison Jean BARONNAT


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ici, on a pour devise "Le respect du vin".
Superbe Moulin-à-Vent 2011, avec de beaux reflets pourpres, aux arômes de fruits cuits (cassis, fraise) et de réglisse, de bouche ample et fondue, un vin dense et complexe (10€ environ). Le Brouilly 2012, avec des notes de mûre et de griotte, riche en couleur, alliant finesse et structure, tout en rondeur (8€ environ). Le Chénas 2011, bien corsé, aux arômes de violette, de pruneau et de mûre, est tout en bouche, de robe grenat. Vous apprécierez aussi le Beaujolais blanc 2012, de bouche intense, aux arômes subtils, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, harmonieux et très équilibré. Joli Beaujolais rosé 2011, au nez délicat de rose et de fruits frais, tout en souplesse. Goûtez le Mâcon Solutré-Pouilly 2011, qui associe richesse aromatique et persistance, frais en bouche, avec des connotations de noisette et d'abricot, et le Mâcon-Villages blanc 2012, où s'entremêlent des notes d'amande et de bruyère, de bouche ronde comme le Saint-Véran blanc 2012, un très joli vin où la suavité s'allie à une fraîcheur subtile, avec des senteurs florales délicates.

Jean-Jacques Baronnat

> Les précédentes éditions

Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Jean-Yves LAROCHETTE


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Gérard TREMBLAY


Domaine Vincent BACHELET


Domaine Guy ROBIN


Domaine Henri REBOURSEAU


Domaine PRIEUR-BRUNET


Pierre BOURÉE Fils


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine GROS Frère et Soeur


Sylvain MOSNIER


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine Jean-Jacques GIRARD


AUVIGUE


Domaine Jacques CARILLON


Domaine JAFFELIN Père et Fils


Domaine Pierre MAREY et Fils


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine BERTHAUT


Domaine Marc JOMAIN


Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT



DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHATEAU DU MASSON


LA BASTIDE BLANCHE


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE LES TERRES DE MALLYCE


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHATEAU DE LA BRUYERE


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


CHATEAU BECHEREAU


CHATEAU MONT-REDON


DOMAINE TROTEREAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales